Verone et ses alentours

Verone et ses alentours

CUSTOZA
Custoza est connu pour avoir été le théâtre de deux importantes batailles au 19e siècle, qui ont vu dans les deux cas la défaite de l'armée piémontaise d'abord, puis italienne par l'Empire autrichien. Custoza est situé à peu près à égale distance de Sommacampagna, Valeggio et Villafranca. La localité donne son nom à un vin DOC, le vin blanc de Custoza.
Il est recommandé de visiter la ville en vélo……

 

VERONA
C'est la deuxième plus grande ville de la région de Vénétie par sa population après le chef-lieu, Venise. Elle est facilement accessible en vélo en seulement 15 minutes depuis notre maison d’hôtes.
La ville de Vérone, connue comme le site de la tragédie de Roméo et Juliette, a été déclarée site du patrimoine mondial de l'UNESCO pour sa structure urbaine et son architecture: c’est une ville qui s'est développée progressivement et continuellement pendant deux mille ans, et qui a su intégrer des éléments artistiques de la plus haute qualité pendant les différentes périodes qui se sont succédées; elle représente également de manière exceptionnelle le concept de ville fortifiée.

 


MANTOVA
Mantoue est la capitale de la province homonyme en Lombardie.
Depuis juillet 2008, la ville d'art lombarde, avec Sabbioneta, toutes deux unies par l'héritage qui leur a été laissé par les Gonzague qui en ont fait les principaux centres de la Renaissance italienne et européenne, a été incluse dans la liste des sites du patrimoine mondial de l'UNESCO.
En 2016, le Ministère du Patrimoine Culturel, des Activités et du Tourisme a décerné à Mantoue le titre de Capitale Italienne de la Culture. 
En 2017, Mantoue et sa province font partie de la région européenne de la gastronomie-Lombardie orientale, avec les provinces de Bergame, Brescia et Crémone.
Mantoue sera la ville européenne du sport en 2019.
Et c'est la seule ville, considérée comme un musée urbain à ciel ouvert, présente sur la plateforme Google Arts et Culture, avec plus de 1000 œuvres répertoriées, 40 expositions virtuelles mises en place dans 8 musées virtuels différents. 
Elle se trouve à 45 km de Vérone.

 


SANT’AMBROGIO DI VALPOLICELLA
Sant'Ambrogio est situé à 18 kilomètres de Vérone, au nord-ouest.
La ville fait partie de la Valpolicella. Elle est située à quelques kilomètres du lac de Garde ; elle comprend également une petite partie de la Vallagarina, à la frontière avec les territoires municipaux de Rivoli Veronese et Dolcè.
La SS12 "Abetone et Brennero" qui relie l'Italie centrale avec les pays de l'Europe du Nord, à travers le col du Brenner (d'où son nom) traverse toute la ville dans sa longueur.
En outre, elle est facilement accessible par l'autoroute A22 Brennero, en sortant aux postes de péage d'Affi-Lago di Garda Sud ou Vérone Nord.

 

SAN FLORIANO – TERRITORIO DELLA VALPOLICELLA
La Valpolicella est un territoire avec un passé multimillénaire, dont les signes sont encore visibles et peuvent devenir des étapes d'une visite guidée avec les guides touristiques de Vérone et de la Valpolicella.

Un exemple de ces trésors d'art et d'histoire est la splendide église paroissiale de San Floriano, un merveilleux exemple de l'architecture romane. San Floriano est situé dans le centre de la Valpolicella, dans le territoire de San Pietro in Cariano, l'un des villages qui composent la Valpolicella Classica. 
L'église est dédiée à Florian de Lorch, un soldat romain stationné à Loriacum aujourd'hui Lorch, en Autriche et, comme beaucoup des premiers martyrs chrétiens, exécuté une fois découvert son appartenance à la nouvelle religion qui était en train de se diffuser dans l'Empire romain. 
San Floriano est un saint traditionnellement vénéré en Bavière et en Autriche, et donc ce n’est pas un hasard de voir une église qui lui est dédiée dans la région de Vérone, depuis toujours un lieu d'échange entre les deux côtés des Alpes, à l'embouchure de la Val d'Adige, voie de communication avec le monde germanique. 
En fait, selon certaines études faites sur le territoire, l'église a été érigée près d'un temple païen dédié à la déesse Flora. Il n'était pas rare à l’époque qu’avec la propagation du christianisme, les églises s'appropriaient l'espace physique occupé par les lieux de culte des autres religions. Dans ce cas, l'église s'est peut-être aussi approprié le nom en le changeant de Flora à Floriano. Dans les murs de San Floriano on trouve beaucoup de pierres tombales et de fragments de bâtiments de l'époque romaine. De nombreuses études faites croient que, là où se trouve l'église aujourd'hui, à l'époque romaine, il y avait une nécropole.
San Floriano est dans une excellente position pour un arrêt le long d'une route touristique avec les guides touristiques de la Valpolicella. Eventuellement le long d’un parcours qui combinerait l'histoire, l'art, l'architecture et les excellents vins de la région, en premier lieu l'Amarone.